« Sur scène, Lucie Edel interprète la Beauté et une Espagnole. Son timbre de mezzo est séduisant et son jeu scénique gracieux. La messa di voce (conduites de lignes chantées) et le vibrato sont travaillés, l’ornementation est précise ». Ôlyrix, Le Mariage forcé, La Cité des Congrès de Nantes, 3 mars 2022

« Sur la scène, on apprécie le beau timbre charnu de Lucie Edel », Diapason Magazine, Théâtre Alexandre Dumas à Saint-Germain-en-Laye, 18 février 2022

«  Lucie Edel prête sa voix de mezzo légère et souple à la bergère Climène, le timbre est clair et la diction soignée. ». Ôlyrix, Le Malade imaginaire, Opéra de Nantes, 24 janvier 2022

« Saluons les sopranos charmants de Lucie Edel, Axelle Fanyo et Flore Royer. Le second intermède les montre particulièrement en verve, véritablement enchantement de musique. ». Diapason Magazine, Le Malade imaginaire, Opéra de Massy, 17 janvier 2022

 

« […] dans les parties séparées, Axelle Fanyo brille tout particulièrement avec une Flore diaprée d'une présence solaire et de couleurs sensuelles, encadrée par Lucie Edel et Flore Royer, aussi vives que charmantes et aux timbres bien assortis. ». Forum Opera, Le Malade imaginaire, Opéra de Nantes, 1er février 2022

« Les trois chanteuses Axelle Fanyo (Flore, Maure, Apothicaire), Lucie Edel (Chimène, Maure, Apothicaire) et Flore Royer (Daphné, Soldat, Maure, Apothicaire) rivalisent ici de fraîcheur vocale […]. Opera Online, Le Malade imaginaire, Opéra de Nantes, 3 février 2022»

LUCIE EDEL

Mezzo-soprano